Evgeni Bozhanov au piano, quelle fougue


La grange du manoir de Soisay a fait salle comble, samedi soir, pour le troisième concert des Musicales de Mortagne, donné par le jeune pianiste bulgare, Evgeni Bozhanov. Son programme comportait en première partie la sonate 15 en sol majeur de Beethoven et l'adorable Blumenstück et la Nachtsück de Schumann en forme de valse, « qui exige une virtuosité sans failles ».

Démonstration parfaite du jeune pianiste qui a laissé éclater sa fougue dans la Polonaise fantaisie de Chopin dans la deuxième partie, et encore plus dans Liszt avec le final de Méphisto-valse, décrit comme une « danse diabolique par la signification et déchaînée sur le plan pianistique ». Ce jeune pianiste est tellement habité qu'il en fuit presque les applaudissements... pour rester seul avec sa musique.

Prochain concert, samedi 21 juillet à 20 h 30, à l'église de Tourouvre : piano à quatre mains avec Lidija et Sanja Bizjak.

16 juillet 2012